Conférences d'Histoire de la Médecine : Le corps mort d'Eva Perón, entre histoire et fiction, Le cannibalisme, La perception du risque médicamenteux par le public et le rôle des médias

Jacqueline 221 vous signale ces conférences à la Timone

Conférences d’histoire de la médecine Organisées par l’Association des Amis du Patrimoine Médical et le Conservatoire du Patrimoine Médical de Marseille

Jeudi 12 janvier 2023 « Le corps mort d’Eva Perón, entre histoire et fiction » par Isabelle Renaudet. Après sa mort en juillet 1952, le corps de l’épouse du dictateur argentin, Juan Perón, échappe au sort du commun des mortels. Le destin exceptionnel de la dépouille d’Eva Perón (1919-1952) sera évoqué dans cette communication à partir du témoignage du médecin espagnol, Pedro Ara (1891-1973), chargé des soins de thanatopraxie qui lui ont été appliqués. Que nous dit le traitement réservé à ce corps des usages sociaux du cadavre des hommes et des femmes illustres ? En quoi les soins de conservation perpétuelle ont-ils renforcé l’image iconique de celle qui était considérée de son vivant comme la madone du peuple argentin ? Voué à être conservé dans l’édifice du Ministère du Travail, symbole du péronisme ; dérobé et transféré en Europe en 1955 à la suite de la chute du régime de Perón, le corps d’Eva connait de multiples pérégrinations, de Buenos Aires à Rome, de Rome à Madrid, avant de revenir en Argentine où sa dépouille est finalement inhumée en 1976. La communication reviendra sur le film (Eva no duerme) consacré par le cinéaste argentin Pablo Agüero en 2015 aux tribulations de cette défunte, dignes d’un roman. Mettant en scène le rapport du médecin au corps de celle dont il a fait une belle endormie, ce « necropic » permet d’interroger le trouble érotique associée à la mort féminine, témoignant de la proximité entre Eros et Thanatos.

Jeudi 9 février 2023 « Le cannibalisme » par Jacques di Costanzo. Le cannibalisme est une pratique qui consiste à consommer un individu de sa propre espèce. Manger de la chair humaine selon un rituel social auquel s’associe l’ensemble d’un groupe. Ces pratiques peuvent s’exercer à l’intérieur d’un groupe à des fins alimentaires ou de sépulture ou bien à l’extérieur d’un groupe pour terroriser un ennemi ou s’approprier ses vertus. Le cannibalisme sacrificiel d’un proche ou d’un ennemi a valeur d’offrande à une divinité. Dans tous les cas un rituel précis est symboliquement destiné à maintenir une tradition. Il existe encore un cannibalisme moderne, soit de nécessité dans des cas extrêmes, soit rituel dans certaines contrées ou encore criminel et psychiatrique. Dans tous les cas ces pratiques, peu recommandables, demeurent extrêmement rares au XXIème siècle.

Jeudi 9 mars 2023 « La perception du risque médicamenteux par le public et le rôle des médias » par Gilles Bouvenot. Des enquêtes d’opinion montrent régulièrement que, dans leur grande majorité? , les Français ont une perception positive de l’efficacité?et de la sécurité?d’emploi des médicaments, y compris des vaccins. Défiance ou hostilité?à leur égard ne sont le fait que d’une petite minorité?de la population, mais active et bruyante sur les réseaux sociaux ainsi que dans les médias et surévaluée par les médias et les pouvoirs publics. Pourtant, la pandémie (Covid 19) a confirmé?combien la perception du risque médicamenteux par le public est instable, parfois peu rationnelle et quel rôle de caisse de résonance des peurs du public ont pu jouer les médias. On peut y voir en filigrane la tendance de notre société? à accorder la primauté? au risque, au détriment du bénéfice, dans l’appréciation d’une innovation technologique. L’arbre du risque cache souvent la forêt de l’efficacité? . Cette polarisation des esprits sur les risques témoigne de l’imprégnation de nos m½urs par l’idéologie de la précaution. A quoi s’ajoutent des facteurs de distorsion tels que le préjugé? naturaliste, le relativisme culturel et l’extension planétaire des réseaux sociaux qui répandent dans l’instantanéité? de fausses informations plus virales et mieux mémorisées que les vraies. Une formation à l’esprit critique et une acquisition des bases de la culture du risque devraient être instaurées dès le collège. Par ailleurs, le public est en droit d’attendre des médias une information de qualité? , prudente, contrôlée et indépendante des rumeurs, en faisant appel à des experts indiscutables.

La conférence a lieu à l'amphithéâtre HA1 - Hôpital Timone Adulte – R. de Ch. à 17H30 - Entrée libre.

Agenda des évènements

Du Jeudi 02 Février 2023 Au Mercredi 08 Février 2023 de 14h00 à 18h00

Exposition à Carry le Rouet

Samedi 04 Février 2023 à 18h00

Concert à Aix : Tissage Polyphonique

Vendredi 10 Février 2023 à 20h30

Concert: Requiem de Saint Saëns

Samedi 13 Mai 2023 à 20h30

Concert : Entre Europe & Amérique du nord
Facebook
Rejoignez-nous
sur Facebook !